Méthode OSTMR

J’ai découvert récemment la méthode OSTMR, une thérapie olfactive mise au point par un médecin et qui vise à améliorer la qualité de vie quand on souffre de certains maux. C’est Justine Leguay , thérapeute OSTMR qui me l’a présentée

Cette méthode peut s’avérer particulièrement utile dans les cas d’anosmie, d’autant plus actuellement avec les troubles de l’odorat liés au COVID. 

Cette méthode peut également aider à agir sur l’anxiété, le stress, les troubles du sommeil, alimentaires ou de la mémoire, la gestion de la douleur ou les comportements compulsifs. 

La 1ère odeur que Justine m’a fait sentir était la rose et immédiatement un souvenir d’enfance a surgi de ma mémoire, associant odeurs, goûts, images. Pareil avec la 2ème odeur qui m’a replongé des années en arrière.

En tant que sophrologue je perçois bien l’intérêt de l’utilisation des odeurs, il n’est pas rare que nous fassions appels à ce type de sensations lors des séances. Nous avons tous des odeurs qui nous apaisent, nous rassurent ou au contraire nous redonnent de l’énergie, mais aussi des odeurs qui amènent du dégoût. Je trouve intéressant de pouvoir aller rechercher ces sensations qui peuvent être de vraies ressources. 

Le travail de Justine va être de vous accompagner pour identifier selon vos besoins et votre personnalité, les odeurs pertinentes et d’y associer des images, des situations permettant de calmer les troubles. 

Elle en parle évidemment bien mieux que moi alors n’hésitez pas à la contacter si vous voulez en savoir plus. 

Pour en savoir plus

 

Sophrologie et COVID

Nous vivons avec le COVID depuis un an et cette situation nous affecte tous à des degrés divers. Dans cette vidéo j’explique quels impacts peut avoir cette situation et comment la sophrologie peut nous aider à y faire face.

 

>

 

Enfants, ados et crise sanitaire

La crise sanitaire liée au COVID que nous vivons depuis un an a des impacts non négligeables sur nos enfants. Les enseignants notamment constatent des difficultés de concentration, une augmentation des conflits, davantage de stress et d’anxiété chez les élèves et des décrochages scolaires.

Les pédiatres, pédopsychiatres et psychologues pour enfants ont vu les demandes de consultation augmenter. Ils notent une augmentation des crises d’angoisse, des troubles de l’humeur, des troubles alimentaires et même parfois des tendances suicidaires… Selon le psychologue Arnaud Bobet, la crise sanitaire a exacerbé les angoisses de certains enfants.

Les enfants ont vu leurs vies chamboulées au cours de cette crise, beaucoup n’ont plus leurs activités, ils voient beaucoup moins famille et amis, ils ont intégré le fait que faire des bisous aux grands parents pouvait être dangereux et est donc interdit, ils doivent porter le masque en permanence et sont soumis à un protocole strict qui leur enlève une part d’insouciance et de spontanéité. 

Je remarque également dans ma pratique une augmentation des demandes de RDV enfants pour cause de stress, d’anxiété, de troubles du sommeil, de conflits à l’école. 

Évidemment, tous les enfants ne présentent pas ces signes et ils ont de formidables capacités d’adaptation. Il faut toutefois rester extrêmement vigilants dans cette période, d’autant plus que nous, parents, sommes aussi affectés à des degrés divers par cette situation et que nos enfants le ressentent. Il est primordial de discuter avec son enfant, de répondre à ses questions et de se faire accompagner si besoin. La sophrologie peut aider les enfants à traverser cette période en leur permettant de s’apaiser, de réguler leurs émotions, de reprendre confiance.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-moins-concentres-plus-bagarreurs-et-soucieux-les-enfants-sont-eux-aussi-bouleverses-par-la-pandemie_4282247.html#xtor=CS2-765-%5Bautres%5D-

https://www.letemps.ch/sciences/enfants-ados-victimes-silencieuses-crise-sanitaire